FAUT-IL HYDRATER OU NOURRIR SA PEAU ?

Publié par Elodie Brun le

On dit souvent que bien hydrater sa peau est le premier geste anti-âge.

Ce terme "hydrater" sous entend qu'on apporte de l'eau à la peau, pourtant, quand on a la peau sèche, on utilise souvent des produits à base d'huile qui nourrissent la peau.

Quelle différence entre hydrater et nourrir sa peau ?
Avec quels ingrédients privilégier pour quelle action ?

Il faut en réalité distinguer deux problèmes distincts mais étroitement liés : la sécheresse et la déshydratation cutanée.

  

Quand hydrater sa peau ?

Une peau déshydratée est, comme son nom l’indique, une peau qui manque d’eau.

Au niveau du visage, cela se caractérise par l’apparition de ridules, parfois appelées rides de déshydratation, et ce même sur des peaux jeunes ! De manière générale, la déshydratation cutanée engendre des sensations d'inconfort et tiraillements. 

Hydrater sa peau n'est pas un geste réservé aux peaux sèches : tous les types de peau, normale, grasse, sèche et mixte, en ont besoin !

Pour lutter contre la déshydratation cutanée, le premier geste est bien entendu de boire de l’eau ! Pour stimuler la rétention de l’eau au niveau des cellules de la peau, on peut utiliser des actifs dits “hydrophiles”, comme l’acide hyaluronique, dans nos soins cosmétiques.

L’acide hyaluronique est molécule naturellement présente dans notre corps. Elle agit comme une éponge ! Elle retient l’eau dans les couches superficielles de la peau pour que cette dernière soit visiblement hydratée et rebondie. 

Pour hydrater sa peau et lutter contre la déhydratation cutanée, il convient d’utiliser des gels, des crèmes ou des laits riches en eau et contenant des ingrédients actifs aux propriétés dites hygroscopiques (qui retiennent l’eau).

Nos ingrédients coup de cœur : l’acide hyaluronique, le biosaccharide gum-1, la bétaïne ou encore les mélanges de sucres hydratants (comme l’Aquaxyl™: Xylitylglucoside - Anhydroxylitol - Xylitol).  
 

Quand nourrir sa peau?

Une peau sèche est une peau qui a besoin d'être nourrie.

La sécheresse cutanée peut être liée à un déséquilibre dans la fonction barrière ou à un défaut de production de sébum. La fonction barrière, c’est la capacité de la peau à retenir l’eau à l’intérieur des cellules et à éviter l’entrée d'agents extérieurs à travers la peau. Elle est assurée par le ciment lipidique : un mélange de lipides (gras) se trouvant entre les cellules de la peau.

Une peau sèche est finalement une peau qui manque de lipides. Les éléments extérieurs comme le vent, l’eau, le froid, accentuent la sécheresse cutanée. 


Les huiles végétales, présentes dans les huiles ou les crèmes dites hydratantes, permettent de lutter contre la sécheresse cutanée : c'est elles qui nourrissent la peau. 

Pour un maximum d’efficacité, il convient de privilégier les cosmétiques contenant des actifs spécifiques, les plus connus étant les céramides.

Les céramides sont des actifs cosmétiques, huileux, identiques aux molécules constituant naturellement le ciment lipidique de la peau. 

Pour lutter contre la sécheresse cutanée, il convient d’utiliser des huiles, des crèmes ou des laits riches en huiles aux propriétés nourrissantes.
Nos ingrédients coup de cœur : les céramides et les huiles végétales. 
 

   

Hydrater et nourrir sa peau sont deux actions complémentaires et indissociables.
Si vous avez une peau très sèche, nourrissez-la avec des ingrédients huileux: huiles végétales et céramides. Vous pouvez utiliser des textures 100% huileuses.
    Si vous avez des rides de déshydratation, recherchez les ingrédients hygroscopiques: acide hyaluronique, bétaïne, biosaccharide gum-1. Vous pouvez utiliser des sérums en gel aqueux.
      Pour une action complète, privilégiez les crèmes ou les laits nourrissants et hydratants.

         

        Article suivant →



        Laissez un commentaire