QU’EST-CE QU’UN PRODUIT SOLAIRE “OCEAN FRIENDLY" ?

Publié par Elodie Brun le

Conscients des enjeux environnementaux actuels, de plus en plus de consommateurs recherchent des produits solaires plus respectueux de l’environnement.

Les marques l’ont bien compris, c’est pourquoi depuis quelques années, on voit fleurir les labels, “Ocean Friendly”, “Reef Safe” ou encore “Respect de la Peau et de l'Océan"sur les produits solaires. 

Il faut savoir que tous ces logos ne font pas référence à des labels indépendants, mais bien aux engagements pris par chaque marque afin de réduire l’impact de leurs produits sur la vie aquatique.

Que se cache-t-il derrière ces jolis logos avec des petits coraux ? 
Qu’est-ce qu’un solaire “Ocean Friendly” ?

Pour le comprendre, faisons le point sur les connaissances actuelles concernant l’impact des filtres solaires sur les océans et découvrons ensemble quelles démarches sont associées aux logos "Ocean Friendly" de différentes marques.

 

 

Des filtres solaire "Ocean Friendly" ? 

L’impact des crèmes solaires, et plus spécifiquement des filtres solaires, sur la vie aquatique fait actuellement l’objet de nombreuses études.

Quand les unes démontrent le rôle évident que jouent certains filtres solaires dans le processus de blanchiment des coraux, d’autres relativisent et présentent leur impact comme minime face à des phénomènes tels que le réchauffement et l’acidification des océans.

Si l’influence néfaste de certains filtres synthétiques (chimiques) sur la vie marine semble être reconnue, la généralisation de ces résultats à l’ensemble des filtres synthétiques n’est pas évidente.

De la même manière que le postulat selon lequel les filtres minéraux, utilisés dans de nombreux produits "Ocean Friendly" seraient moins nocifs pour l’environnement est de plus en plus remis en question, notamment par des études sur l’oxyde de zinc.

Vous l’aurez compris, à ce jour, il n’y a pas de consensus scientifique.

On ne peut pas dire qu'un filtre solaire est "Ocean Friendly”.

 

Dans ce contexte, quelles stratégies adoptent les marques pour justifier l’utilisation de leurs logos ?

 

 

NIVEA communique sur la conformité de ses produits avec la réglementation hawaïenne

NIVEA appose sur ses crèmes solaires le logo “Conforme Avec La Loi De Hawaï" qui entoure un corail.

Logo Conformité avec la loi de Hawai - Nivea - The Beauty Nerds

NIVEA appose sur ses crèmes solaires le logo “Conforme Avec La Loi De Hawaï" qui entoure un corail.

En effet, depuis janvier 2021, l’état de Hawaï interdit l’utilisation de deux filtres solaires organiques (chimiques) : l’oxybenzone (benzophenone-3) et l'octinoxate (ethylhexyl methoxycinnamate).

Cette interdiction fait suite aux résultats d’une étude démontrant un lien entre ces filtres et des dommages causés aux coraux, allant de leur blanchiment à leur mort, en fonction de la concentration en filtres.

Pour Nivea, donc, le logo est une référence à la réglementation de l’État d’Hawaï.

Cela n’empêche pas la marque de travailler sur d’autres aspects, notamment la biodégradabilité des ingrédients contenus dans la formule, mais ils ne sont pas portés par le logo.

 

 

PATYKA met en avant sa stratégie de formulation

Autre exemple, Patyka, jeune marque parisienne qui propose, entre autres, des produits solaires certifiés bio. Ils contiennent du dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc, les deux seuls filtres solaires autorisés par le référentiel COSMOS.

Tube Patyka - Reef Safe - The Beauty Nerds

Respect” qui fait référence à sa stratégie de formulation :

une formule résistante à l’eau et à la sueur”
des filtres 100 % minéraux non hydrosolubles, respectueux des fonds marins, algues et coraux”

  

En effet, le premier geste pour limiter l’impact des filtres solaires sur l’environnement, c’est d’éviter de les relarguer dans les océans.

La résistance à l’eau des textures et le choix de filtres non-hydrosolubles (qui n’ont pas d’affinité avec l'eau) vont dans ce sens.

PATYKA présente également les filtres minéraux, d’origine naturelle, comme des ingrédients plus respectueux de l’environnement aquatique. Bien que cette position ne fasse pas consensus, elle est tenue par de nombreuses marques qui cherchent à réduire leur impact sur les océans, notamment toutes les marques bio. L’utilisation exclusive de filtres minéraux est également plébiscitée pour des questions de photo stabilité et de tolérance cutanée.

 

 

LES LABORATOIRES DE BIARRITZ apportent la preuve par l’expérience

Les laboratoires de Biarritz proposent eux aussi des produits solaires formulés selon le cahier des charges du référentiel bio COSMOS. Ils n’utilisent donc que des écrans minéraux pour protéger la peau du soleil, le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc.

Logo Respect de la Peau et des Océans - The Beauty Nerds

La marque mise quant à elle sur l’expérience. Elle a mis au point une batterie de tests afin d’évaluer l'éco-toxicité de ses formules, c’est-à-dire leur toxicité sur l’environnement aquatique.

Pour ces tests, elle a utilisé ses formules plus concentrées en oxyde de zinc et en dioxyde de titane et elle a maximisé la durée d’exposition.

 

Ces études permettent à la marque d’affirmer que ses formules les plus concentrées n’inhibent pas la croissance algale, n’influencent pas la mortalité d’un crustacé marin et ne s’avèrent pas toxiques sur des boutures de corail.

Pour les Laboratoires de Biarritz, ces tests apportent la preuve tangible que leurs solaires respectent les écosystèmes marins et préservent les coraux, ce qui justifie l’utilisation de leur logo.

Comme pour toute étude, certains discuterons la méthode, mais on ne peut qu'applaudir la démarche scientifique portée par la marque à travers ce logo.



Vous l’aurez compris, dans l’univers du solaire "Ocean Friendly", chaque logo vient avec ses propres engagements et sa stratégie environnementale, plus ou moins poussée.

Notre conseil : ne leur accordez pas trop de crédit et prenez 2 minutes de votre temps pour découvrir quelle démarche est associée au logo.

Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’un produit n’a pas son propre logo petit corail qu’il est pour autant moins respectueux de l’environnement.
Choisir un produit solaire qui offre une très bonne résistance à l’eau, c’est déjà, en soit, un premier geste “Ocean Friendly”.

 

 


Sources :

← Article précédent


commentaire


  • dir501

    🔥 Здравствуйте,на ваши данные прислали free билет на лото. Пройдите на официальном сайте ->> https://forms.yandex.ru/cloud/62b713466855cca634ae6e31/?hs=5f57b07fc15b911b0a7a123d88b2557e& 🔥 le

Laissez un commentaire